Prêt de main d'œuvre entre entreprises

Rhapsody / Espace Entreprise / Prestation prêt de main d’œuvre entre entreprises

Rhapsody "JOB LINK"

Rhapsody Recrutement s’engage pour préserver vos ressources humaines.

Avez-vous connaissance du prêt de main d’œuvre entre entreprises mis en place par l’Etat ?
Objectifs du dispositif :

Pallier les difficultés de recrutement

Eviter le chômage partiel en cas de baisse d’activité

Vous subissez une baisse d’activité temporaire (de plusieurs semaines à plusieurs mois) mais vous ne souhaitez pas avoir recours au licenciement.
Vous souhaitez optimiser votre masse salariale et permettre à vos salariés de conserver une rémunération complète.
Pour cela, il existe un dispositif spécifique et légal dit de « prêt de main d’œuvre entre entreprises » mis en place par l’Etat.
(découvrez le texte légal ici)

 

Ce dispositif est intéressant mais complexe. En effet, il s’agit :

 

  • d’identifier les compétences et activités à « externaliser » temporairement
  • de trouver la contrepartie, c’est-à-dire la ou les entreprises qui pourront « faire travailler » vos salariés pendant la période concernée

 

S’appuyant sur son expertise d’identification des compétences, de sourcing et de chasse de tête, Rhapsody vous propose une prestation complète « Job Link » permettant d’intégrer ce dispositif :

 

  • Rhapsody identifie les compétences détenues par vos collaborateurs ou équipes concernés
  • Rhapsody vous accompagne, tout au long de la procédure permettant la mise en place de ce dispositif « prêt de main d’œuvre entre entreprises »
  • Rhapsody recherche, « chasse » les entreprises qui pourraient accueillir tout ou partie de vos salariés
  • Rhapsody joue le rôle d’intermédiaire entre vous et l’entreprise bénéficiaire

Bien sûr, comme à notre habitude, notre prestation est personnalisée, nous avons dédié une équipe « consultants-chargé de recherche » pour vous accompagner.

1

Cadrage et démarrage

de la mission

  • Découverte de l’entreprise
  • Rédaction du cahier des charges avec nos consultant
  • Cadrage du processus et des aspects « juridiques »
  • Éventuellement, formalisation d’un groupe de pilotage (avec les salariés)
  • Organisation de la phase 2
  • Définition du calendrier

2

Analyse des compétences

et souhaits des collaborateurs

•  Analyse des activités maîtrisées et des compétences détenues par les salariés à externaliser et recensement de leur souhaits

•  Formalisation de la fiche « compétences et souhaits » de chaque salarié

3

Fonction d’intermédiaire entre

entreprise/conseil/groupe de pilotage/partie « tierce »

  • Suivi de la mise en place contractuelle avec les conseils juridiques
  • Suivi au cours du processus
  • Supervision de la conclusion/finalisation

4

Recherche des entreprises tierces pouvant accueillir les salariés à externaliser

•  Identification des types d’entreprises « cibles » = premier contact (de manière confidentielle)

•  Présentation des cibles à l’entreprise souhaitant externaliser pour validation et autorisation de divulgation de l’identité de l’entreprise

•  Contact des cibles et présentation des précisions sur l’équipe à héberger, la durée, etc.

•  Facilitation de la conclusion

Questions fréquentes

Quel est l'intérêt de l'entreprise prêteuse ?

Cela permet à l’entreprise d’adapter ses charges de personnel en fonction de son activité et de maintenir ses contrats de travail en cas de diminution d’activité. Ce dispositif permet également aux salariés de développer leurs compétences. Des compétences qui pourront resservir lors de leur retour.

Quel est l'intérêt de l'entreprise bénéficiaire ?

Ce dispositif leur permet d’accéder à une main d’oeuvre formée et qualifiée en payant uniquement le coût salarial.

Quel est l'intérêt du salarié ?

C’est d’abord l’occasion d’améliorer leurs compétences et donc leur employabilité, mais aussi de diversifier leurs expériences tout en conservant leur contrat de travail en période de moindre activité.

Le salarié peut-il s'y opposer ?

Le prêt de main-d’œuvre requiert au préalable l’accord explicite du salarié concerné. Cet accord est acté par son inscription dans un avenant au contrat de travail. S’il refuse, le salarié ne peut pas être sanctionné, licencié ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire.

Quelle différence entre le prêt de main d'oeuvre et la sous traitance ?

Le prêt de main d’oeuvre diffère de la sous-traitance car il s’agit d’une mise à disposition d’un salarié par une entreprise à une autre.

Dans la sous-traitance, une entreprise confie à une autre entreprise, l’exécution d’une tâche sous sa propre responsabilité et avec le concours de son propre personnel.

Quel est le statut du salarié « prêté » ?

Pendant la durée de la mise à disposition, le salarié prêté ne devient pas un employé de la société bénéficiaire du prêt de main d’œuvre. Il ne conserve qu’un seul employeur, son entreprise d’origine, avec laquelle son contrat de travail n’est ni rompu ni suspendu.

Il reste dans les effectifs de sa société d’origine, qui le rémunère. Il continue de relever du pouvoir hiérarchique de l’entreprise prêteuse. En outre, il conserve, pendant la durée de mise à disposition, les couvertures pour accident du travail et maladie professionnelle offertes par sa société d’origine.

Son contrat de travail n’étant pas interrompu, il continue de bénéficier de tous les avantages conventionnels dont il dispose habituellement.